Livre Warré 71

Chapitre 71: Apiculture pastorale – extrait du livre : “L’apiculture pour tous” par Abbé Warré

L’Apiculture pastorale est un moyen sérieux d’augmenter la production. Par cette pratique on donne aux abeilles la facilité de profiter de visites successives sur diverses plantes : colzas, premiers sainfoins, tilleuls, acacias, deuxièmes sainfoins, sarrasins, bruyères, etc.

La seule difficulté c’est le transport des ruches au moment où ces plantes sont en fleurs : la Ruche Populaire convient tout particulièrement pour cette pratique. Placer les ruches sur une remorque, sur deux lignes, les entrées au dehors. On peut ménager un passage entre les deux lignes. Dans ce cas, il faudrait à la remorque une largeur de 1,60 m.
Je pense qu’il serait préférable de donner aux ruches toutes les hausses dont elles pourront avoir besoin, et ceci avant le départ. Dans ce cas, le passage serait supprimé et la largeur de 1 m suffirait pour la remorque.

 apiculture pastorale

Par ailleurs, la longueur de la remorque sera telle qu’elle laissera pour chaque ruche un espace de 0,60 m au maximum. Il serait bon de percer quelques trous dans le plancher de la remorque pour l’écoulement de l’eau.
Sur cette remorque les plateaux seront fixés à leur place par deux pointes ou deux vis. La Ruche sera placée sur le plateau. Mais il importe que plateau et hausses soient fixés entre eux par des secteurs.
Pendant le transport, à n’importe quelle heure, employez notre portière perforée et notre couvre-ruche grillagé. Au repos, employez notre toit plat qui rejette l’eau d’un seul côté et au dehors de la remorque. À la fin de toutes les miellées, la remorque sera ramenée auprès du laboratoire pour l’extraction.

© photo par Gilles DENIS, apiculteur et propriétaire d’Abeilles et du Miel dans le Rhône Alpes