Livre Warré 46

Chapitre 46: Essaimage avec deux colonies – extrait du livre : “L’apiculture pour tous” par Abbé Warré

 
    1. Fig. 46.1: Essaimage avec deux colonies

Choisir une bonne colonie qui mérite d’être multipliée, soit la colonie de la ruche 1, 2, 3. Choisir aussi une colonie forte en population, soit la colonie de la ruche 5, 6, 7. La ruche 1, 2, 3 et la ruche 5, 6, 7, doivent être à une distance de 2 à 3 mètres, au moins, l’une de l’autre. Sinon, on placera quelques branches d’arbre en feuilles entre les deux ruches, pour bien indiquer la séparation et obliger les abeilles à faire un détour pour aller d’une ruche à l’autre.

 

  1. Placer à côté de la ruche 1, 2, 3 la ruche 4, composée d’un plateau et d’une hausse sans abeilles, mais prête à en recevoir, amorcée. Préparer aussi une toile et un coussin pour couvrir cette ruche.
  2. Envoyer doucement un peu de fumée dans la ruche 1, 2, 3, par l’entrée, juste ce qu’il faut pour calmer les abeilles. L’abus de la fumée ferait monter les abeilles et la reine dans le haut de la ruche. L’opération serait plus longue.
  3. Quand les abeilles sont en bruissement, découvrir la ruche 1, 2, 3, enlever le coussin et la toile couvre-rayons. Enfumer fortement et rapidement entre tous les rayons.
  4. Quand le gros des abeilles de la hausse n∘ 1 est descendu dans la hausse n∘ 2, enlever la hausse n∘ 1 et la placer sur la hausse de la ruche 4, dont on a enlevé le coussin et la toile.
    Les abeilles isolées ne sont pas à prendre en considération. Si on constatait, au contraire, des abeilles pelotonnées, il faudrait les faire descendre avec une fumée plus abondante. La reine pourrait se trouver dans ces pelotons d’abeilles. Ceci arrive surtout quand on opère par temps trop froid ou quand on a enfumé trop fortement par le bas.
  5. Couvrir la ruche 1, 4 de sa toile et de son coussin. Enfumer la ruche 2, 3, nettoyer les porte-rayons de la hausse n∘ 2 et couvrir la ruche de sa toile et de son coussin.
  6. Enlever la ruche 5, 6, 7 et la porter au loin dans le rucher, le plus loin possible. Une distance de 2 à 3 mètres peut suffire cependant. Mais, dans ce cas, il est bon de placer quelques branches entre les deux ruches pour bien indiquer la séparation entre cette ruche et celle qui va la remplacer et obliger les abeilles à faire un détour pour aller d’une ruche à l’autre.
  7. Placer la ruche 1, 4 à la place de la ruche 5, 6, 7.
  8. Diminuer l’entrée des trois ruches comme en hiver pendant quelques jours, jusqu’à ce que les allées et venues soient normales.