La portière métallique anti-intrusion

 

Personne ne doit rentrer dans la ruche, hormis les abeilles. Les gardiennes y veillent de façon très performante. Pour les aider, il n’est pas souhaitable d’avoir des entrées trop grandes. Mais en hiver, quand la colonie est en repos et que toutes les abeilles se sont mises en grappe, l’entrée n’est plus gardée. Et les petits mulots ou musaraignes en profitent pour entrer et faire leur nid d’hiver dans la ruche. De temps en temps ils se réveillent, mangent un peu de cire, de miel et d’abeilles, au printemps la ruche est morte.

Pour éviter ce drame, il est indispensable de poser avant l’hiver une portière métallique à l’entrée des ruches. Les arches laissent passer les abeilles, derniers butinages et vols de propreté, mais empêchent toute intrusion malveillante. Cette barrière doit être posée quand la colonie est encore active, aucune souris n’est rentrée, et sera enlevée au printemps, quand elle commence à gêner les nombreux passages de butineuses.
Pour moins d’ 1,50€, ne pas se prémunir contre ce risque est une grave erreur, même pour les apiculteurs urbains.


© texte et photos: rucher école Villa le Bosquet

 

Navigation - matériel et outillage